Art sacré, la subversion par le vide

By | 10 août 2014

A propos de la chapelle du souvenir de l’ Eglise St Eustache…

L’infiltration de l’Art Contemporain dans l’ Eglise, ainsi que ses dégâts, est un phénomène à la fois méconnu et sous estimé. Méconnu parce que les chrétiens se sont désintéressés des problèmes artistiques après l’époque du Père Couturier et qu’ils abordent volontiers la scène artistique contemporaine avec le critère complètement dépassé « art figuratif / art abstrait » : d’autres pensent naïvement avoir affaire à des querelles du goût, donc futiles. Hommes de bonne volonté, désireux de s’ouvrir à une modernité artistique qu’ils connaissent mal, mais faisant confiance, beaucoup de responsables chrétiens se sont réjouis de voir les instances culturelles officielles leur proposer de collaborer… et certains ont pu alors déployer un zèle intempestif. Lire la suite et/ou télécharger

  Article paru dans la revue « Liberté Politique » www.libertepolitique.com N°20, juillet-août 2002, « Art sacré, la subversion par le vide » pp. 161 à 167.

Iconic One Theme