L’Art contemporain : un nouveau révisionnisme?

By | 11 août 2014

Une œuvre d’art contemporaine (1) occupe toute une salle du musée d’Orsay : une charrette de marchande de quatre saisons est remplie d’oranges, de citrons en plastique…et d’un Van Gogh. Derrière, une envolée de fruits grimpe au mur, ponctuée par un autre autoportrait. En face, un texte affiche les intentions de l’auteur, Braco Dimitrijévic (2). « Il s’est attaché à traquer ce qui, à son sens, fait de l’histoire, et singulièrement de l’histoire de l’art, une source d’erreurs, voire une erreur… ». « Le poids de la contingence et du hasard, de l’étroitesse des cadres spatio-temporels, la logiques des fins » invalideraient donc ce que la raison pourrait produire, « à son sens » ; cette note d’humilité n’atténuant en rien la radicalité de la remise en question de Van Gogh.  Lire la suite et/ou télécharger

Article paru dans la revue « Commentaire » N°113, printemps 2006, pp.193 à 196.
www.commentaire.fr

Iconic One Theme