Vitrines de l’Art contemporain : du musée Bourdelle au Louvre

By | 11 août 2014

Qu’arrive-t-il au musée Bourdelle ? Ce rare témoignage des cités d’artistes du quartier de Montparnasse conserve les ateliers, l’appartement, les jardins et le mobilier du sculpteur ; la visite en est proclamée gratuite par la Ville de Paris. Un professeur décide d’emmener ses élèves au musée. Sur place, le caissier leur réclame un droit d’entrée. Etonnement du professeur. On lui explique que le musée Bourdelle est effectivement gratuit, c’est acquis, c’est indubitable, mais il y a une exposition temporaire. Le professeur rétorque qu’elle ne vient pas voir l’exposition temporaire mais les collections permanentes (une aile a été édifiée par Portzamparc pour les expositions temporaires) ; elle vient au musée Bourdelle voir Bourdelle ! – Mais Madame, l’exposition temporaire, vous serez forcée de la voir puisqu’elle est dans l’exposition permanente, vous devez donc payer. La Ville de Paris entre dans les annales : elle a inventé le musée gratuit-payant ! Lire la suite et/ou télécharger

 

Article paru dans la revue « Commentaire » N°112, hiver 2005-2006, pp.985 à 990.
www.commentaire.fr  

Iconic One Theme